Biblio - Masse Critique - La Voix du Sang

5 mai 2014


Le mois dernier j'ai eu l'occasion une nouvelle fois de lire un volume offert par l'intermédiaire de l'operation Masse Critique sur Babelio.
Il s'agissait de La Voix du Sang d'Anthony Ryan, tome 1 de la série Blood Song. Pour ma part j'ai reçu les épreuves non corrigées, 2 mois avant la sortie du livre, prévue au 18 juin 2014. Cette critique sera celle de 2 lectrices puisque ma fille de 17 ans l'a aussi lu dévoré.

Un petit résumé pour vous donner envie de le lire ... sans trop en dévoiler.
Vaelin Al Sorna est le fils de la Main du Roi, qui le confie dès sa plus tendre enfance au Sixième Ordre.


"Le Sixième Ordre brandit le glaive de la Justice, afin de terrasser les ennemis de la Foi et du Royaume." (...) "Tu appartiens à l'Ordre."



 Au sein de cette communauté, qui devient de facto sa nouvelle famille, Vaelin est introduit dans le dur monde des combattants de la Foi : formation aux arts guerriers, confrontation à la mort dans des épreuves mortelles ... mais aussi camaraderie et amitié avec ses frères d'armes qui le suivront dans ses divers actions par la suite .... Des rencontres improbables aussi pour ce jeune apprenti guerrier, qui le confrontent à une autre vision de la Foi et à d'autres croyances ...  Mais le Roi ne l'a pas oublié, et une fois sa formation terminée, il va l'utiliser pour servir ses desseins et ses ambitions, contre les ennemis de la Foi entre autres ... Mais derrière cette façade, que se cache-t-il ? Quelles autres forces vivent et agissent en secret ? Qui sont vraiment les personnes qui l'entourent, celles auxquelles il a donné son amitié, celles qui lui ont donné la vie ? C'est ce qu'il découvrira petit à petit .... Lui qui portera bien des noms pour les différents peuples qu'il devra affronter, des noms qui font peur : Sombrelame, Le Tueur d'Espoir, l'Ombre du Corbeau ... jusqu'à sa déchéance supposée .... Lui qui se découvre un "Don" au fil de son histoire, qu'il doit apprendre à maîtriser ... C'est cette histoire, son histoire qu'il conte lui-même, offrant son récit à un chroniqueur, ses luttes secrètes et celles qui en ont fait un mythe ... Et quand une question trouve sa réponse, une autre interrogation se pose ....


Que dire ? Moi aussi j'ai dévoré ce livre d'une traite, mais si j'en garde un plutôt bon ressenti, quelques points m'ont tout de même gênée.

D'abord les points positifs.
Cet écrivain dont c'est le premier roman de Fantasy édité est une bonne révélation. Son style est vif, clair, précis .... loin des descriptions et des états d'âme interminables de certains auteurs, ou de certains usages répétitifs qui font durer le roman (et au passage permettent d'éditer autant de tomes qui pourraient souvent être évités à mon humble avis). Ce rythme d'écriture ne faiblit pas, aucune pause ... Vous le prenez en main, vous ne pouvez plus le lâcher. Vous entrez dans l’univers du héros, dans ses sentiments, ses interrogations, vous ne pouvez que le suivre.
L'histoire en elle-même est prenante, entre les intrigues politiques dignes du Trône de Fer (mais certes moins étendues pour le moment), la formation de ce jeune guerrier avec son cercle d'amis (qui personnellement m'a fait penser à l'Apprenti Assassin de La Citadelle des Ombres ou plus encore à celle de Jon Snow dans la Garde de Nuit), le rôle que se doit de jouer ce guerrier aux mains du Roi, la découverte de son don, cette "Voix du Sang" qu'il doit apprendre à maîtriser ....
Au delà de cette épopée médiévale se posent des questions : que représente vraiment la Foi à laquelle le héros a prêté allégeance ? A-t-on le droit de tuer en son nom toute personne ayant une croyance différente, notamment des croyances qui sont antiques, existantes bien avant la Foi  ? Doit-il suivre son allégeance à la Foi ou obéir aveuglément aux ordres du Roi qui le menace ? Ou sont les limites du guerrier ? Tout au long de son histoire le héros se retrouve confronter à ses interrogations ... Vont-elles modifier sa vision du rôle de la Foi ? sa vision du monde qui l'entoure tout court ? Et c'est sans doute ce qui fait la différence de cette oeuvre, l'introduction de la religion dans un monde fantastico-medieval et surtout son importance.


Les ponts négatifs maintenant.
Ma principale critique, de manière contradictoire, est justement ce "non trop-plein" de détails. J'aurais aimé plus de développement sur certaines rencontres, certains peuples, certaines actions, qui sont à peine abordés ou vite passés sous silence .... On sent que le récit du héros est incomplet, qu'il cache encore des mystères à son interlocuteur, et c'est frustrant - voire même dérangeant car le chroniqueur qui introduit chaque nouvelle partie se pose des questions dont nous avons eu les réponses dans le récit, c'est très bizarre .... On a envie d'en connaître plus sur ces peuplades, sur les pouvoirs des "sorcières", sur son Don, cette Voix du Sang, d'où vient-elle, que permet-elle ? Quelle est son rapport avec les autres croyances ?  ....  J'espère que ceux-ci seront levés dans le second tome et que tous ces héros secondaires des religions anciennes, du Septième Ordre, prendront encore une part plus importante .... Que ces Dons seront plus exploités comme le laisse présager la fin de ce tome ...
De plus, ce premier tome est en fait constitué de 2 périodes distinctes. La première période correspond à celle de la formation de Vaelin au sein de l'ordre, et cette période est très bien écrite. L'auteur prend le temps de décrire les caractères des différents protagonistes, maîtres, amis, rencontres ... On a le temps de s'approprier et comprendre les liens qui les unissent et d'apprendre à les connaître ... La seconde partie correspond aux années qui suivent directement sa formation et pour lesquelles il se retrouve à agir pour le compte du Roi ... les actions et personnages défilent trop vite à mon goût, on a à peine le temps de comprendre qui ils sont ... on sent que les fils d'une trame se tissent mais cela part un peu dans tous les sens ... on a envie d'en retenir certains ... j'en retiens une certaine sensation de trop vite pour certains passages ... même si l'ensemble reste cohérent.


Personnellement, mises à part quelques petites comparaisons qui rappellent certains héros d'autres auteurs (je n'ai pas lu Gemmell donc de ce côté je reste neutre), j'ai trouvé ce livre très intéressant. Le style est différent, plus léger (parfois peut-être trop), que d'autres. L'intrigue se tient jusqu'à la fin et laisse présager de nouvelles perspectives. A voire dans quelle direction l'auteur partira sur le tome 2, qui j'espère répondra à nos attentes ...

Sur Amazon.com, la version anglaise a obtenu plus de 1200 *****/ 1400 (et 160 ****) ... c'est dire comme ce livre a fait un carton outre-Atlantique !!! Sans compter les e-versions puisque cet ouvrage est d'abord sorti sous une version numérique.

Merci aux Editions Bragelonne et à Babelio pour cette decouverte !
0 Commentaires :

--- Un petit Commentaire ?