Biblio - BD - la Survie de l'Espèce de P.Jorion et G.Maklès

8 déc. 2014

Une BD "sérieuse" pour une fois ... mais oui, je lis des oeuvres hautement sérieuses môa madame !! Bon pas trop quand même , car si même le sujet est très sérieux, le ton lui l'est beaucoup moins ...

La Survie de l'Espèce de P.Jorion et G.Maklès


Cette BD est sortie il y a 2 ans et a été offerte à ma fille, alors future étudiante en finance ... j'ai fini par prendre mon courage à deux mains (et à le jeter par la fenêtre pour le rattraper plus tard ...) afin de me plonger dans cette explication des mécanismes du CAPITALISME , moi qui déteste tout sujet lié à l'éco ..

Comment le résumer .... Simplement par la couverture déjà : le Lego c'est l'ouvrier, le quidam qui bosse à longueur de journée,  le haut-gradé est le patron d'entreprise, celui qui dirige  .... et au-dessus de ce petit monde on retrouve le Capitaliste illustré par le type au chapeau haut-de-forme du Monopoly, celui qui en veut toujours plus, spécule et empoche les dividendes ...


On voit tout de suite que le sujet va être traité de manière humoristique mais aussi très satirique et ironique ...

Notre capitaliste ne mâche pas ses mots, il dit crûment ce que tout "exploité" pense qu'il pense (vous me suivez ...) ... bref le propos est d'expliquer CE Capitalisme du Toujours Plus de Dividendes .... ( "c'est la luuuuttte finaaaale ..." me chantait une petite voix quand je voyais Mr Haut-de-Forme ...). Je dis bien expliquer et pas seulement dénoncé à tout prix ... car il n'y a pas besoin d'accuser, et c'est çà qui est assez contradictoire, les "acteurs", M.Haut de Forme, notre patron d'entreprise,  en voulant justifier leur comportement, dénoncent de fait cette hypocrisie de l'économie spéculative ...

Ce que j'ai le plus apprécié, c'est que les auteurs cherchent de manière assez drôle à nous faire comprendre les différents rouages de ce monde de la grande finance : de l'entreprise et ses ouvriers, aux "jeux" de la Bourse ... et aux phénomènes de spéculations ... le paradoxe est que le personnage naïf qui essaye de comprend tout cela est de manière assez amusante représenté par le fils même du capitaliste, et c'est peut-être là la note d'espoir .. car à la base, il a une certaine noblesse d'esprit dans ses propos pour répartir les bénéfices équitablement, il pose les questions que chacun se pose (mais pourquoi on ne fait pas çà ? etc ... )  ... et la BD n'oublie pas que son cher papa a de quoi s'inquiéter aussi en vue des dernières crises spéculatives ...

Bref j'ai particulièrement apprécié le Mordant, le Cynisme, l'Humour mais aussi le côté plus pédagogique de cette BD !!!! à lire ****
0 Commentaires :

--- Un petit Commentaire ?