Biblio - Masse Critique - ARCA La Prophétie du Trône de Gloire

13 oct. 2015

Nouveau roman lu dans le cadre de l'opération Masse Critique sur Babelio.com. Cette fois il s'agit d'un roman à suspens ésotérique sur le thème de la recherche de l'Arche d'Alliance.


ARCA
La Prophétie du Trône de Gloire
de Béatrice Thony

Le "héros" est un jeune archéologue français François Cazaud invité par l'Autorité des Antiquités Israéliennes à venir effectuer des fouilles sous l'esplanade des Mosquées à Jérusalem en 2008, dans une période où les tensions sont toujours vives entre l'Etat Israélien et les musulmans qui sont opposés à toute fouille sur ce site.

Le but de ces recherches n'est ni plus ni moins que l'Arche d'Alliance perdue du peuple juif, la relecture sous un nouveau jour de passages de l'Ancien Testament laissant supposer qu'elle pourrait encore se trouver dans la Ville Sainte.

De nouveaux indices en nouvelles interprétations de textes ou de monuments existants, comme la figuration sur l'un des piliers de la Cathédrale de Chartres d'une Arche d'Alliance, Cazaud élabore de nouvelles théories ... C'est sans doute ce qui fait la force et l'intérêt de ce roman ... le fait que l'on puisse reformuler, réinventer de nouvelles hypothèses à partir de textes pourtant déjà maintes fois étudiés .. Il suffit d'une nouvelle vision, d'un nouveau cadre pour en changer l'interprétation ...

Esplanade des Mosquées Jerusalem
L'autre intérêt de ce roman est aussi de donner quelques clefs à la néophyte que je suis pour un peu appréhender l'histoire des religions du Livre, car la découverte (ou non) de cette Arche d'Alliance n'est pas seulement un enjeu pour les Juifs mais aussi pour les Chrétiens et les Musulmans ... un enjeu aussi bien religieux que politique à notre époque.

On parcourt ainsi le temps, on croise aussi bien les Templiers que les bâtisseurs de cathédrales, on passe du Temple de Salomon et de l'Esplanade des Mosquées de Jerusalem à la Rome vaticane, ou de la cathédrale de Chartres aux apparitions de Fatima, voire même des sites archéologiques de Bajaras au Mexique à l'Iran contemporaine et ses nouveaux dirigeants ...

Arche d'Alliance - Cathédrale de Chartres
(crédit cf bas de l'article)
Dans sa quête Cazaud est accompagnée par Kalys une jeune archéologue rencontrée lors d'un chantier au Mexique ... Celle-ci va beaucoup l'aider par ses intuitions et ses reflexions en-dehors des chemins habituels, ouvrant de nouveaux horizons ... et pourquoi ne pas ajouter une touche de fantastique à ce mystère de l'Arche, un objet sacré que seuls quelques élus pouvaient toucher sans en mourir ... pourquoi et comment ? ...

Si j'ai beaucoup aimé cette quête à la fois archéologique et ésotérique, j'ai bien moins apprécié l'écriture un peu brouillonne (pour moi un défaut de relecture de l'éditeur), les allers-retours entre l'action, le souvenir du Mexique, les sentiments de Cazaud pour Kalys (pourquoi faut-il toujours une histoire d'amour ??? ), c'est parfois un peu lourd ... et les personnages qui font vraiment personnages de BD trop caricaturés (les jeunes collègues de Cazaud avec leur langage, cela passe peut-être dans un feuilleton, pour moi c'est rédhibitoire dans un roman  ....) - à vouloir faire des anti-héros cela devient un peu "too much" ... mais bon, cela s'oublie grâce à l'action du roman ...

Le petit plus, originalité de ce roman, sont les liens interactifs donnés en fin de chapitre qui renvoient au blog de Cazaud, et à partir desquels on peut trouver des informations sur les textes ou les lieux abordés .... bon, de 2008 à 2015, quelques liens sont morts mais la majorité des articles cités sont accessibles ... quelques rapports, des journaux, des photos .... cela complète bien le roman pour les curieux ....

Pour résumer, une quête comme je les aime, pleines d'informations et de découvertes, une nouvelle façon de lire l'Histoire, la Religion, de nouveaux questionnements ... quand après avoir fermé le livre, je me dis "et pourquoi pas ? " et que j'ai envie d'en connaître un peu plus sur le thème abordé, c'est un bon point  ... un bémol sur l'écriture.

Crédits photos :
cathédrale de Chartres : Les Chevaliers Carnutes, photo Bernard Gasté , http://cathedrale.chartres.free.fr/
Jerusalem : Wikipedia, sous Creative commons licence
0 Commentaires :

--- Un petit Commentaire ?