Biblio - Masse Critique - Vive la Liberté

23 nov. 2015




Vive la Liberté
dans la collection Poés’Idéal 
aux Editions Bruno Doucey


Après le choc des images dont on nous a inondés, comme beaucoup collée à mon écran de TV ou d’ordi parce que je voulais comprendre, savoir,  me prouver que c’était vraiment arrivé, refusant sans doute d’y croire inconsciemment, … Après toutes ces paroles de compassions d’une nation qui se lève unie, ses sentiments de colère, de frustration de ne rien pouvoir faire, se sentir inutile … Après avoir vu revenir les débats politiciens de ceux qui en profitent pour surfer sur le malheur … je suis retournée lire mon petit livre, destiné à un jeune publique à l’origine …



Parce qu’il parle de la LIBERTE …
parce que ces gens combattent avec une plume, un crayon … avec des mots …
pas avec des bombes ou des kalachnikovs

Pas facile de s’extraire du contexte actuel …. Certains textes nous renvoient à tant de situations qui se vivent toujours dans le monde … Le livre est divisé en plusieurs parties chacune précédée de quelques citations, les poèmes s‘organisant autour de plusieurs thématiques. Certains textes sont facilement abordables voire archi-connus, d'autres nécessitent de connaître le contexte pour des auteurs plus méconnus ... contemporains pour la plupart ... et d'origine et de parcours très divers.



* Barreaux, Chaînes, Cordes et Clous : Qu’il soit délinquant ou bagnard, résistant , prisonnier politique , otage … le poète décrit l’enfer de l’emprisonnement, le cachot, les murs, la peur, les bruits...

Collection Art and Prison - Marian, Roumanie
source Huffingtonpost
Peur des bottes
Peur des clefs
Peur des portes
Peur des pièges

Si je suis prise, me disais-je,
Me restera-t-il seulement
Un coin de ciel tout bleu
A regarder souvent
Un coin de ciel comme une flaque
Au bois, la flaque de pluie
Où vont boire les bêtes blessées ?
Mais la fenêtre ils l’ont murée.
La fenêtre aux barreaux de fer.

 Madeleine Riffaud (1942-) résistante



* Atteindre l’autre rive : Les poètes décrivent leurs rêves de liberté pour leur pays (Grèce de la dictature, Algérie vers l’indépendance, France sous l’occupation nazie, Russie stalinienne, antimilitarisme) ou l’espoir qui les fait tenir, l’esprit « de l’autre côté », du côté de la liberté à laquelle ils se raccrochent, lors des emprisonnements, des interrogatoires, de leur exil … car de l’autre côté, tout devient possible ….

(…)
Je marche au bord du rêve
Qui s’écoule libre vers l’ouvert
Oubliant la mort
Oubliant la peur
Je ne veux qu’une chose
Un pont
Rien qu’un pont
Qui relie mes lèvres à tes lèvres
Qui relie nos lèvres aux deux rives
Rien qu’un pont !

Khaled Miloudi (1960-)



* Un caillou contre le carreau : Quand le poète écrit son besoin de s’exprimer librement, de se révolter contre l’ordre établi … qu’il soit noir de Harlem, iranienne, français révolté, militant pour les droits des peuples, exilée syrienne …

(...)
- Qui es-tu ?
- Je suis celle qui leur fait peur

je suis celle qu’on emprisonne
je suis celle qu’on brûle
Je suis celle qu’on tue.
C’est moi …
Qui fait fleurir les arbres du cœur
Quand je passe
(…)



C’est moi …
celle qui crie à la face du dictateur.
Celle qui vit seulement dans les esprits nobles
Celle que connaissent seulement les cœurs des héros
Celle qui ne  marchande pas et qui n’est pas à vendre.

Je suis le pain de la vie et son lait
Mon nom est

Liberté.

Maram al-Masri (1962-) poète syrienne


* Pour ouvrir nos ailes d’hommes libres : Se battre, agir … pour la Liberté ! ….. Etre LIBRE revêt pour chacun une signification différente, des actes simples du quotidien à des combats plus militantistes ….Comme Louise Michel, anarchiste française déportée au bagne de Nouvelle-Caledonie, comme Guillevic résistant qui s’inquiète de la Guerre Froide, tout simplement comme Jacques Prevert qui laisse la liberté de rêver et de s’échapper à ses écoliers, comme la coréenne Moon Chung-hee et son combat pour la liberté de la femme et pour sa langue interdite sous l’occupation japonaise, la Liberté de Georges Moustaki, la liberté des noirs en Afrique Du Sud pour Breytenbach, pour la culture créole pour Ernest Pépin, pour s’évader en esprit quand le corps ne veut plus pour Beatrice Douvre … à chacun de trouver un sens au mot LIBERTE !

(…)
Dis-leur qu’à force d’aimer les hommes
Nous avons appris à aimer l’arc-en-ciel
Qu’il nous suffit d’avoir un pays à aimer
Qu’il nous suffit d’avoir des contes à raconter
Pour ne pas avoir peur de la nuit
Qu’il nous suffit d’avoir un chant d’oiseau
Pour ouvrir nos ailes d’hommes libres

Va
Vole
Et Dis-leur …

Ernest Pepin (1950-) poéte créole

Oeuvre de Fernand Léger sur le poème de Paul Eluard, Liberté


* Tout mon être aspire au soleil : se rebeller et partir, vagabonder, voyager, par choix en abandonnant tout …. Etre exilé et devenir de fait citoyen du monde, … Etre ivre de liberté et célébrer la vie …

Statue de la Liberté par Tristan Eaton, Manhattan
www.street-art-avenue.com @vidos


(…)
Me voici
Animal marin de la poésie
Je sens gronder en moi la colère des foules
Je sens vibrer en moi leur rage de vivre
Le sang des humanités noires
Fait éclater mes veines bleues
Toutes les « races » sont fondues
Au creuset de mon cœur ardent.

Me voici
Adolescent du petit avant-jour
Poète d’un rêve immense de liberté.

René Depestre (1925-)





Un recueil de poésie que j’ai beaucoup aimé …. Un petit format facile à emporter partout ... une présentation moderne et aérée ... De nombreuses découvertes d’auteurs de tous horizons …. Et pour chacun desquels Bruno Doucey a ajouté une mini biographie extrêmement utile (pour la néophyte en poésie que je suis) expliquant soit le contexte de l’écrit, soit le vécu de l’auteur … L’ouvrage se termine sur une explication des choix de l’éditeur avec des commentaires supplémentaires qui permettent de faire le lien entre les auteurs, les contextes , les aspirations …..

Ce que j’en ai retenu …. Beaucoup de ces auteurs ont connu l’emprisonnement, pour des raisons variées, délits, opposition politique, etc …. D'autres sans être « enfermés », se sont battus contre toute forme d’oppression, tout asservissement empêchant l’homme d’être libre ….. mais la liberté est aussi simplement celle de tous les jours, de l’esprit et du corps, la possibilité de s’évader de fait ou simplement en pensée …

Tellement de vies différentes, de parcours chaotiques, d’expériences parfois douloureuses, de combats pour tant de causes, d’espoirs en une humanité meilleure … avec tous en commun cet amour de la LIBERTE …

Merci pour cette belle découverte … qui m’a permis à moi aussi de m’évader quelques instants de la cruelle réalité du moment …. De me dire que oui, l’espoir est toujours là, que la Liberté elle est là dans nos cœurs, dans nos esprits … et qu’il y aura toujours quelque auteur pour l’écrire, la chanter, la jouer ……. Pour nous de vivre …

Je rajouterai que ce livre - reçu dans le cadre de l’opération Masse Critique Jeunesse du site Babelio  - est à mettre dans les mains des jeunes ados dès la fin du collège … sans doute pas évident pour eux de comprendre le sens de certains textes sans en avoir le contexte d’écriture …. Mais pour leur faire comprendre que le combat ne passe pas nécessairement par les armes, que les mots sont parfois très forts … qu’il faut savoir lire au-delà du premier sens d’un texte … et laisser son esprit libre de vagabonder ….
0 Commentaires :

--- Un petit Commentaire ?